Littérature SM : « Rose » de Jule Mathias

Objet d’un rapt au sortir d’un bar de nuit, le narrateur reprend conscience le lendemain dans un manoir isolé, entre les barreaux d’une cage, entièrement nu. Il sera contraint aux derniers avilissements, soumis à la toute-puissance sadique d’un duo vénéneux de frère et sœur résolu à le réduire en esclavage sexuel.

Ce roman confine dans le huis clos de son intrigue des protagonistes pervertis à cœur, un régime autoritaire subi et observé par un homme en déroute identitaire. Sous peine de dissolution dans la folie d’autrui, il devra alors s’absorber dans une intense résistance intérieure afin de préserver l’essence de son intégrité. Son cheminement, dans une réclusion percluse de violences et de sévices, l’amènera à s’interroger sur lui-même, sur son rapport au monde, et lui fera entrevoir les niches secrètes de la liberté la plus intime.