Violences policières à la gay pride en Ouganda

Le mois dernier, des milliers de membres d’All Out ont contribué au financement de la Gay Pride en Ouganda, qui a débuté début août 2016. Un membre d’All Out s’est rendu à Kampala afin de rejoindre à tous les partenaires pour cet événement historique. Maisil en revenu avec de très mauvaises nouvelles.

Jeudi 4 août à 23h00, un concours de beauté organisé dans le cadre des festivités de la semaine a été interrompu par une descente de police, qui a bouclé le périmètre et envoyé des agents armés. Ceux-ci ont fouetté et battu les activistes qui se trouvaient sur place.

Plus de 20 activistes LGBT ougandais, y compris certains de des partenaires, ont été arrêtés et détenus pendant des heures. Poussé par la peur, un jeune homme s’est jeté du quatrième étage et est actuellement hospitalisé dans un état critique.

Le ministre de l’Éthique et de l’Intégrité a rassemblé des forces armées pour arrêter le défilé de la Gay Pride prévu. Les activistes ont été contraints d’annuler le défilé pour leur propre sécurité.

Plus que jamais, nous devons montrer notre soutien à nos courageux amis et partenaires ougandais.